Comparer les banques
Publié le - 114 clics -

Prêt bancaire pour la création d’entreprise : les 3 principales erreurs à éviter

Femme D'Affaires, Entrepreneur

Il n’est pas toujours facile de réunir les fonds de financement nécessaires pour la création de son entreprise, d’où le recours au prêt bancaire. Il est donc important de relever les erreurs à ne pas commettre afin de l’obtenir le plus rapidement possible et ce, par le biais d’un ou de plusieurs organismes de crédit (dans ce dernier cas, on parle de « pool bancaire »).

Erreur 1 : ne pas soigner son business plan

Le business plan est le document-clé qui permet de débloquer ou non le prêt souhaité. C’est en quelque sorte la feuille de route de l’entreprise : il doit être correctement établi et bien ficelé avant d’être présenté aux banquiers ainsi qu’aux futurs partenaires et investisseurs.

Erreur 2 : Réviser à la baisse la somme faisant l’objet du prêt

Il vaut mieux toujours demander à la banque la somme requise pour bien faire démarrer l’entreprise. Les besoins financiers doivent alors être évalués à l’avance et de manière précise, afin d’éviter d’avoir recours à un second prêt. L’évaluation doit tenir compte des éventuels futurs écarts de trésorerie.

Erreur 3 : abandonner le projet en cas de refus

Il se peut que les établissements de crédit auprès desquels la demande de prêt a été déposée refusent de le débloquer. Cette étape doit alors être une occasion pour rectifier les éléments du business plan, par exemple les stratégies à déployer, de même que le plan opérationnel et marketing.

Afin que le dossier de demande de prêt tienne la route, il est primordial de parfaire ses démarches et ses approches. Se faire accompagner par un expert-comptable expérimenté est donc capital afin d’augmenter ses chances de déverrouiller le financement de la banque. L’intervention de l’expert-comptable est d’ailleurs indispensable pendant toute la durée de la création, voire au-delà, pendant toute la durée de vie de l’entreprise (développement de l’activité, veille sur les nouvelles lois, anticipation des risques à venir). En savoir plus sur www.cocerto.fr.